triathlon Frenchman

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7961 par olivier_F
Réponse de olivier_F sur le sujet triathlon Frenchman
Petit CR d'une journée galère:
tout d'abord, c'est l'année dernière lors du half de lacanau que nous décidons avec un pote triathlète de Toulouse après avoir passé un bon we sportif et familial, de réitérer cette association, we sportif et familial, sur 2 épreuves le marathon de la rochelle et l'ironman d'Hourtin (Frenchman).
Objectifs La rochelle: faire un premier marathon sec + en 3h15 + caller un protocole alimentaire qui est un gros soucis pour moi et ainsi préparer le Frenchman.
Résultats objectifs atteints et même dépassés 3h09.
Objectifs Fenchman: sub10 (avec un parcours aussi monotone à vélo, soit je le fais pour faire un temps soit je ne le fais pas)
La prépa après La rochelle:
Des soucis au boulot me ralentissent un peu dans ma prépa (moins de jus, moins d'envie, mins de temps).
Résultat, je recommence la natation pour cette nouvelle saison mi-mars au lieu de début décembre. Mais bon, je me sens bien dans cette discipline avant de prendre le départ.
Côté vélo, je roule depuis le mois de décembre mais les conditions météo durant la prépa ne me permette pas de me rendre compte si je suis prêt ou pas. On verra le jour de la course.
Côté cap, je continue sur le acquis de la prépa marathon. Les sensations sont bonnes, on verra le jour de la course.
Avant la course, j'ai 2 appréhensions l'alimentation et la chaleur.
C'est l'heure d'en découdre:
Pas beaucoup dormi en cette dernière nuit, pourtant pas de stress particulier.
On est sur la plage, de l'autre côté du lac et on aperçoit à peine le port au loin.
C'est parti, pas de bagarre au départ, 400m pour me mettre dans la course et ensuite c'est parti les sensations sont bonne, il fait beau, je remonte du monde tout au long de la nat pour sortit en 1h03 4km au GPS parfait.
Je sors en m^me temps que mon pote et on fait la transition ensemble, il sort du parc avant moi. C'est parti pour le vélo, les jambes sont bonnes, le parcours est roulant je remonte tranquillement du monde. Au 15eme km je perds mon bidon de devant, heureusement j'ai acheter un porte bidon de selle au dernier moment à la vue des conditions météo, il me reste 4 bidons. Je suis les conseils de seb et je m'alimente et bois régulièrement. Le rythme es bon et je n'ai pas l'impression de forcer sur mes cuisses. Puis d'un coup vers le 85eme km, gros coup de chaud, plus de force, je subis et suis incapable d'envoyer mon vélo je peine à rouler à 30 km/h sur une route plate et sans vent. Quelle galère...Au 115 éme, je m'arrête entre 5 et 10 mn au ravito ou se trouve ma famille qui ne veut pas que je reparte car j'ai vraiment une sale tête...je vide des litres d'eau sur ma tête et mes jambes, je mange et prends un doliprane, pour finalement décider de repartir en espérant ne pas subir la même galère car il reste 65 km et un marathon et la température qui ne cesse de monter.
Les jambes reviennent petit à petit et je termine le vélo en moins de 6h30 de course. Je prends mon temps en T2 et c'est parti pour la cap, les jambes sont bonnes mais il fait chaud...Problème, très dur de s'alimenter...Premier tour passe bien, La famille te les dauphins sont là pour les encouragements, merci à vous ca aide moralement. Sur la fin du premier tour, Stéph court avec moi et me dis que je suis 55 eme et que j'ai l'air bien... Why not... 2eme tour je repasse devant les dauphins et la famille direction les lignes droite en plein soleil... Ravito du 13 eme km, les bénévoles m'arrosent les jambes et la tête et là premier malaise...je suis obligé d'attendre avant de repartir...5mn passe je relance et là ca va...les spectateurs annoncent plus de 40 ° en plein soleil, mais les jambes sont bonnes...Au ravito du 18 eme, je refais un malaise et je n'arrive pas vraiment à m'alimenter... Je reviens vers la famille et me rends compte qu'il me sera impossible de courir sur le reste de la course et que mon corps est sérieusement affafibli...Finir en marchant ne m'intéresse pas et je n'en suis pas capable... Je jette l'éponge et jeter est un bien grand mot à la vue du peu de force qu'il me reste...Je récupère comme je peux allongé à l'ombre... Mon pote commence son dernier tour et on décide d'aller l'attendre à l'arrivée...2 km de marche qui me donne l'impression de récupérer tranquillement...Mais arrivé dans le village départ, je refais un malaise et décide de rejoindre l'infirmerie... Résultat : 8.5 te tension, déshydratation sauvage, les secouristes partent sur une dose de perfusion..;Il en faudra finalement trois et 1h30 allongé pour récupérer... Bonne nouvelle finalement, mon pote fait 16eme...C'est en le voyant avec son maillot finisher que j'ai pendant quelques secondes les boules...Puis place à la soirée d'après course pour finir notre we entre potes...
Une chose positive, j'ai pris du plaisir en natation...
Une interrogation sans la chaleur, est-ce que j'aurai réussi à m'alimenter pendant toute la course...
S'il n'y avait pas cette interrogation, j'aurai fait un constat définitif je ne suis pas fait pour cette distance...Car autant craquer à pied était un risque mais à vélo je ne m'y attendais pas...
Merci à tous et bonnes chances aux futurs finishers...

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7965 par stephane
Réponse de stephane sur le sujet triathlon Frenchman
retour rapide comme pour Olivier:
- première fois que j'aime nager
- plus de force au km 60 en vélo
- je rattrape Titi vers le 62 et au 65 je m'arrête pour l'attendre car je sais que je ne partirais pas à pied, je fais bien car il me fait le coup du gros coup de chaud, je le fais stopper, l'arrose et lui fait prendre conscience que continuer n'est pas une bonne idée vu son état, il rentre dans ma roue pour le 20 dernier kilo et même à 25 km/h je le perd ......
- la maladie (et la fatigue surtout) que je traîne depuis 4 jours + la chaleur ont raison de moi et je ne veux surtout pas finir 2 jours HS

Au final, petite déception de ne pas finir car je pensais m'être vraiment bien préparé, mais gros plaisir d'avoir passé un WE comme ça avec tout le monde au soleil
cette ambiance m'a rappelé des année en arrière quand triathlon voulait dire partage de bon moment et pas que compétition

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7966 par fabien_T
Réponse de fabien_T sur le sujet triathlon Frenchman
Bonne recup les gars, ça me rappelle ce que j'ai vecu sur le frenchman
il y a 2 ans.

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7969 par frederic_V
Réponse de frederic_V sur le sujet triathlon Frenchman
Hallucinant vos commentaires! Il a du faire sacrément chaud. Et c'est vrai qu'on y est pas vraiment habitués. On a déjà senti ses effets samedi sur les quatre cols.
Bonne récupération physique et mentale. Mais savoir s'arrêter reste un signe d'intelligence. Aucun intérêt à finir minable.

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7970 par jeanchristophe_S
Réponse de jeanchristophe_S sur le sujet triathlon Frenchman
Pour le Frenchman à la lecture des résultat j'ai vu que j'ai été "Disqualifié par l'organisation" pour un premier Half (terminé en 5h15) c'est un peu rageant!!!
N'ayant reçu aucun carton d'un arbitre ,juste un coup de sifflet sur la parti vélo pour me dire de me remettre sur ma droite, je ne vois pas quelle faute j'aurai pu faire.
Je vais envoyer un mail à l'organisation pour en savoir plus, on verra bien.

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #7971 par stephane
Réponse de stephane sur le sujet triathlon Frenchman
Pour revivre ce long week-end, les photos des 3 courses sont ici

Connexion pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.144 secondes